Construire un tarif low cost [4/8]

Si nous devions épurer un tarif voix-off pour en obtenir un tarif low cost, nous retirerions :

  • L’usage prévu de l’enregistrement (le type de média où sera diffuser l’enregistrement, la zone géographique)
  • La durée d’utilisation dans les médias (la durée d’exploitation),
  • Le temps nécessaire pour effectuer l’enregistrement (la production en studio ou en home studio),
  • La livraison rapide de l’enregistrement.

Pour ne garder que l’essentiel :

  • Effectuer l’enregistrement d’un texte (script),
  • Transmettre cet enregistrement dans un fichier audio de bonne qualité.

Nous parvenons alors à concevoir un tarif low cost d’un enregistrement voix-off ; donc dépourvu de sa complexité liée essentiellement aux droits d’usages.

A ce prix, nous garantissons le service minimum :

  • La conversion d’un texte en audio réalisée par un professionnel de la voix
  • La sécurité d’obtenir la totalité de l’enregistrement dans un format audio de bonne qualité exploitable par l’industrie audiovisuelle.

Un service simple défini par un enregistrement voix livré sous un format audio. Un modèle de service simple à comprendre qu’il peut sans aucune peine se multiplier à outrance dans un processus de production.

Seulement, il n’inclut aucun droit de diffusion au public ! À ce prix, son usage est réservé pour une diffusion interne.

L’offre d’appel « low cost » est pourtant bien là ! Nous pourrions alors proposer un confort et étendre ses possibilités d’usage en proposant au client de s’acquitter d’options de diffusion pour compléter sa commande selon l’utilisation qu’il envisage de faire de l’enregistrement.

Nous pourrions également proposer une option complémentaire pour obtenir l’enregistrement voix-off dans les plus courts délais (une livraison prioritaire du fichier audio).

En dehors de l’enregistrement audio du script, tout ce que veut le client est proposé en option payante. C’est-à-dire un tarif sans promesse ni aucune possibilité de diffusion mondiale tout support, juste un service à prix réduit. Le low cost n’est pas seulement une manière de baisser le prix mais une façon différente de vendre un service.

Nous venons de démontrer que le low cost est un processus de production où ses options sont souvent une solution adaptée aux besoins du client. Ses options payantes sont aussi dénoncées comme des frais cachés. C’est avant tout un tarif d’appel irrésistible qui séduit le client. Ses options ne sont que superflues.

Demain, nous ferons un rapide tour d’horizon sur les différents modèles low costs. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.