2019 Un nouvel horizon pour les voix-off !

My VO Digest

Oui ! L’édition 2019 est enfin publiée ! Pardonnez-moi ce délai, mais comme vous le savez : priorité à mes livraisons voix-off.  😀

Beaucoup de voix-off se posent des questions sur leur avenir. Sur la fragilité de leur activité, sur la présence forte de tarifs low costs et l’arrivée de nouvelles voix sur le marché. My VO Digest vous donne un nouvel éclairage sur le marché.

Des informations inédites sur le marché de la voix-off. Téléchargez-le c’est gratuit !

Un peu de sympathie : S’il vous plait, ne faites pas le « vautour » en téléchargeant My VO Digest sans laisser au moins un petit commentaire en bas de cet article. Honnêtement, rien ne m’oblige à faire cela pour la communauté voix-off. Il est clair qu’une communauté « sans pouls » ou « pique-assiette » n’est pas du tout mon objectif – et à terme, tous ces contenus pourraient bien disparaître …

My VO Digest soulève des sujets que vous ne trouverez pas ailleurs sur des forums ou des groupes de discussions. Voyez par vous-même les thèmes abordés :

  1. 2019 ouvre une nouvelle forme de concurrence
  2. Quel avenir pour les guides audio et les E-learnings ?
  3. Des productions en fortes croissances
  4. De nouvelles productions visuelles sans audio ?
  5. Vers une nouvelle norme d’intonation ?
  6. Un débit de parole accéléré
  7. Une tarification pondérée
  8. 2019 ouvre la fin des négociations tarifaires
  9. Changement dans le ton de la voix
  10. Voix-off online : quelle attitude tenir ?
  11. Studio de doublage VS Cloud Dubbing
  12. Protection numérique – Plus fort que les DRM
  13. Le marketing 4.0
  14. Quel schéma marketing appliquer aujourd’hui pour réussir dans la voix-off ?
  15. Que nous réserve le marché de l’audiovisuel ?
  16. De nouvelles usines à production
  17. Créez votre écosystème

Je ne détiens aucun prix Nobel en littérature, alors l’orthographe n’est peut-être pas parfaite 😆

Toutefois, My VO Digest est pour moi une manière de partager avec vous mon analyse personnelle du marché. Une photographie du milieu audiovisuel pour vous aider à appréhender l’année 2019. C’est une véritable étude menée sur le secteur audiovisuel que j’utilise moi-même pour ajuster ma stratégie de communication et adapter le développement de mon activité de voix-off à l’évolution actuelle de l’environnement et du marché. Savoir où trouver mes ressources (projets à enregistrer) pour pérenniser mon activité.

Je ne fais pas que vendre mes services voix-off

La relation transactionnelle (c’est à dire la relation engagée entre vous et votre client dans le cadre d’un projet à enregistrer et livrer) est la forme de collaboration la plus répandue dans le commerce en général. Beaucoup se tiennent à ce genre de collaboration, mais le temps démontrera que l’activité ne peut pas tenir sans développer d’autres formes de collaborations. C’est ce que je m’efforce de faire tous les jours.

La relation collaborative

Pour ma part, c’est celle que je mets immédiatement en place dès la premier contact avec un client. Elle me permet :

  • d’offrir à mon client une réponse personnalisée et un service sur mesure,
  • de partager des informations avec mes clients (techniques ou artistiques pour faciliter la réalisation) ou encore avec mes confrères et consoeurs avec My VO Digest ou encore My VO Business,
  • de développer des solutions collaboratives en termes de gestion de production, de gestion partagée des ressources, de modes de production, et en termes de simplification de la chaîne des productions multilingues avec le Lab Post Prod,
  • de sécuriser mes collaborations par des clauses de « confidentialité » ou « d’exclusivité » ou encore en partenariat en direction artistique.

Bref, chaque action ou service proposés ne sont pas le fruit d’une simple idée nouvelle, mais la concrétisation d’un maillage établi à travers mes collaborations professionnelles issuent de mon carnet d’adresses.

La relation stratégique

Elle représente l’alliage des deux précédentes formes de collaboration. Elle est sur-mesure et repose sur l’analyse précise des besoins pour chacun de mes clients. C’est clair, recenser le besoin de chacun requiert du temps, mais c’est un investissement qui en vaut nettement la peine. Aujourd’hui, je sais exactement ce que mes clients ont besoin et quels sont leurs problématiques (les ressources qui leur manque, leurs contraintes, etc.).

La relation stratégique que j’ai mis en place me permet de reprendre un avantage compétitif en optimisant et en modernisant mes services de production et bénéficier des avantages en matière de vision sur les projets en production, d’impact sur le marché et d’optimisation des ressources pour permettre à chacun de mes clients de se concentrer sur son métier de base : la production.

Pour cela, j’ai dû élaborer sur plusieurs mois une analyse des besoins et des ressources techniques manquantes à mes clients pour définir l’offre, la technologie et le circuit de production les plus adaptés au service désiré. Aujourd’hui cette stratégie est devenue la base de futurs contrats.

Les services proposés à travers mon Lab Post Prod sont parfaitement intégrés au circuit de production de mes clients parce qu’ils sont d’une part, une réponse à leurs besoins et également aux miens en terme d’enregistrements et livraisons voix-off – d’autre part, une solution d’affaires pérennes dans mon activité de voix-off. Une stratégie gagnant/gagnant.